Retour à la page d’accueil

Parole de Gilbert Roux … (suite)

Je souhaite une ville ouverte aux autres, une ville où les décisions sont prises APRÈS concertation, débat, confrontation avec le plus grand nombre.
Je ne veux pas que la municipalité actuelle soit reconduite.
J’en ai assez de cette municipalité qui décide de tout, puis fait des réunions où elle informe des décisions qu’elle a déjà prises.
Prenons un exemple : l’aménagement du Centre. La municipalité a choisi son cabinet d’architecte. Elle a proposé 1 seul projet, qu’elle a juste modifié à la marge. Aucune prise en compte des remarques de fond, mais surtout, aucun concours d’architecte qui aurait pu proposer différents aménagements. Résultats un projet bourré de graves défauts, mais que la municipalité ne veut plus toucher, malgré les nombreuses demandes émanant de multiples associations. À quoi est dû ce gâchis ? au refus de consulter AU PRÉALABLE les habitants, au refus de la démocratie, au pouvoir tout puissant des « experts » et surtout à la volonté d’imposer un projet conçu en petit comité.
Je souhaite que cette association fasse tout son possible pour construire des projets partagés, construits avec les habitants, en prenant le temps du débat, de la concertation ; en proposant différents projets, et en proposant systématiquement des concours ouverts, permettant de juger de différentes approches.
J’en ai assez des reniements : le Maire devait être un maire à plein temps. Résultat, il s’est présenté à toutes les élections depuis son accession au titre de Maire. il est conseiller Régional après avoir voulu être député etc.
Cette association doit se battre, et c’est inscrit dans ses statuts pour que les élus ayant une responsabilité à la mairie ne courent pas après tous les postes électifs, et respectent scrupuleusement la loi sur le non cumul des mandats.
J’en ai assez des reniements (bis) : ce maire devait revivifier les activités dans la ville. Bilan, quasi plus de commerce dans certains quartiers (Vallée aux Renards, par exemple), au Centre un nouveau centre commercial prévu (Monoprix), qui viendra s’ajouter à Carrefour, à Franprix, à Leader Price. Le Centre n’a pas besoin d’une nouvelle moyenne surface, mais de commerces variés. Le Maire en grand communicant avait promis qu’avec lui ça allait changer. Bilan, ce sera pire ! De même la Zac Paul Hochart devait initialement être partagée en 50% logements et 50% activités. Au fil des années, les activités prévues sont réduites comme peau de chagrin.
Je souhaite que cette association favorise l’emploi et donc l’activité. Et pour que ce vœu soit crédible, il faut dès à présent promouvoir des activités créatrices d’emplois y compris par le biais d’associations.
J’en ai assez des arrangements avec la réalité que pratique cette municipalité. Par exemple elle placarde des affiches annonçant que le taux d’imposition ne bouge pas. Mais elle « oublie » de dire qu’elle a fait voter à l’automne une hausse de la base locative. En un mot, elle augmente la valeur des logements prise en compte par les impôts. Et donc les impôts vont augmenter de son fait, mais elle essaie de faire croire le contraire !
Cette association doit être transparente : ne pas jouer avec les mots. Les citoyens doivent être associés à toutes les décisions, Y COMPRIS budgétaires.
C’est par la pratique au quotidien de cette association qu’on pourra recréer un lien de confiance, et que les citoyens, les habitants pourront sentir que leurs opinions sont prises en compte. C’est le moyen de créer une ville solidaire.
Je m’engage dans cette association pour toutes les raisons citées au dessus, pour redonner vie à des valeurs pour moi fondamentales, mais bien maltraitées ces derniers temps, comme la solidarité, la justice sociale, la démocratie.
J’espère que tous ensemble on pourra redonner un élan à cette ville dans laquelle je vis depuis 22 ans.

Aucun commentaire pour l'instant !

Vous pouvez être le premier à écrire un commentaire

Ajouter un commentaire