Qui sont les adhérents et les soutiens ?

Certains d’entre eux ont souhaité se présenter brièvement, dire ce qu’ils font, les associations auxquelles ils participent et pourquoi ils ont adhéré à LhaÿEnCommun. Ces expressions sont libres, reflètent le point de vue de chacun, ses attentes, ses désirs, ses espoirs pour la Ville. Cette diversité est notre richesse et la variété des attentes de chacun est un puissant moteur pour avancer.

Comme beaucoup connaissent des noms et des visages sans toujours pouvoir les rattacher, une photo est la bienvenue. Envoyez un message à contact@lhayencommun.fr avec votre texte et votre photo pour figurer dans ce trombinoscope.

Il n’y a pas de limitation à la taille du texte que vous proposez : s’il est long, le début figure ici mais le texte intégral est repris sur une autre page (afin qu’un aperçu des « parole » de chacun puisse apparaître sur cette page.

 


Vincent-Viktoria Strobel

Je suis arrivé·e à L’Haÿ les Roses il y a presque 11 ans, à l’époque ma compagne vivait encore, et était conseillère municipale. J’y ai trouvé une ville sympathique, des contacts, un soutien en cas de coup dur. Moins attiré·e par les peurs et les ambitions individuelles, je voudrais la voir regagner en citoyennetés, en solidarités, en ouvertures.
L’association LhaÿEnCommun a su m’accueillir et respecter mes convictions. Elle saura le faire pour les vôtres, j’en suis sûr·e.


Gilbert Roux (Le Petit Robinson)

Je souhaite une ville ouverte aux autres, une ville où les décisions sont prises APRES concertation, débat, confrontation avec le plus grand nombre.
Je ne veux pas que la municipalité actuelle soit reconduite.
J’en ai assez de cette municipalité qui décide de tout, puis fait des réunions où elle informe des décisions qu’elle a déjà prises. …

Lire la parole de Gilbert dans son intégralité ici.


Roland Janin (Les Blondeaux)

Je souhaite participer à ce mouvement associatif afin de contribuer à l’évolution nécessaire des valeurs de gauche et faire que demain soit plus acceptable pour tous.
Je suis pour privilégier le participatif citoyen au niveau local.
Je suis pour que « l’humain » soit remis au cœur des préoccupations.
Je suis pour que toutes les bonnes idées soient retenues, quelles que soient leurs origines.


Chantal Richard (Centre)

Une façon efficace de faire de la politique autrement, c’est d’être actif dans les associations pour permettre à chaque individu d’entreprendre dans le respect de l’intérêt général. Il faut pour cela mettre les individus au cœur des organisations  de notre ville en leur donnant la possibilité de s’exprimer au sein de la vie sociale de la ville, en fédérant les associations existantes, c’est ce que cherche à faire lhayEnCommun.

 


Pascal Ibri (Jardin Parisien)

Étant déjà actif dans le milieu associatif, j’ai rejoint LhaÿEnCommun car j’adhère totalement aux valeurs que cette association a exprimées dans ses statuts et sa charte.

Je suis convaincu que l’amélioration du cadre de vie dans la cité ne peut pas se faire sans la participation et la réappropriation par les habitants des problématiques qui les concernent.


Denis Hochstetter (Centre)

Parvenir à faire émerger un projet urbain porté par les habitants de la ville.
Parvenir à faire exprimer, par ceux qui en ont le moins la pratique, les problèmes de la vie quotidienne en relation avec l’aménagement urbain, les déplacements, les lieux et conditions du travail et d’habitat.
Parvenir à dégager la conception de l’urbanisme des cabinets du pouvoir – quel qu’il soit – et des conférences de spécialistes, pour l’inscrire dans la vie quotidienne.
Parvenir à sortir l’aménagement urbain, la construction, les grands chantiers, de l’opacité des accords ou peut-être même des combinaisons financières.
Rendre la ville aux citoyens. Leur permettre de dire non à ce qu’on leur impose et s’organiser en conférences citoyennes, en ateliers publics, en collectifs de quartier, avec l’aide d’associations et de citoyens mettant leurs compétences en commun.
Voilà un certain nombre d’idées fortes qui me tiennent à cœur et qui justifient mon engagement dans un mouvement citoyen libre, ouvert à ce qu’on pourra enfin réellement appeler la concertation, la participation citoyenne, la liberté de penser son environnement.


Christophe Ryser (Les Blondeaux)

Au service de l’intérêt commun, animé des valeurs de démocratie et de liberté, pour construire « ensemble » un avenir meilleur où le citoyen est au cœur de nos préoccupations.


Aucun commentaire pour l'instant !

Vous pouvez être le premier à écrire un commentaire

Ajouter un commentaire